Créer un site internet

The Tree Of Life

"Si tu n'aimes pas, ta vie passera en un éclair."


Cinéaste qui sait se faire désirer, Terrence Malick, en quarante ans de carrière, n'a livré que cinq films, dont le dernier en date, The Tree Of Life, lui vaudra la palme d'or en 2011. Acclamé par certains et contesté par d'autres, le film a divisé les critiques et les spectateurs, comme le réalisateur de La Ligne Rouge en a souvent l'habitude en présentant à nouveau un long-métrage quasi métaphysique, avec une ambition démesurée.

 

Le film pourrait être divisé en 4 parties distinctes. La première, très peu bavarde, montre essentiellement les parents d'une famille apprenant la mort de leur fils, ainsi que son frère, devenu adulte, se posant des questions sur son existence. S'en suit une partie encore plus déroutante que cette introduction, en effet, on assiste durant 20 minutes à des images de l'univers, d'arbres, de volcans etc... La vie de la famille est ensuite dépeinte durant une troisième partie, durant la moitié du film, elle en est véritablement le coeur, puis on retrouve au final tout les membres de la famille dans un lieu étrange, où ils semblent s'unir à jamais.

 

thetreeoflife3.jpg

 

The Tree Of Life est sans conteste un film étonnant, personne ne pourra le nier, il déroute sans cesse son spectateur et sort hors de toutes normes cinématographiques habituelles. Malgré tout il se montre assez inégale dans sa qualité et fait preuve de certaines maladresses.

En effet, que penser de 20 minutes d'interminables images de la création de l'univers, certes magnifiques, mais terriblement ennuyeuses. Malick semble tenter de ramener l'histoire de la famille qu'il dépeint à celle du monde, relier la petite histoire et la grande, mais le fait avec une lourdeur qui découragera de nombreux spectateur de continuer le visionnage du film.

 

Et cela serait bien dommage tant la suite est riche et formidablement mise en scène. La vie de ce cercle familial toujours sous tension est passionnante, Brad Pitt incarne un père sévère envers ses enfants, Jessica Chastain une mère sensible et Hunter Mc Cracken, véritable héros du film, interprête brillament un de leurs trois fils.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×